5 raisons d’adopter une stratégie d’internationalisation pour son entreprise

Développer son activité à l’international, un enjeu ambitieux qui peut parfois freiner des entrepreneurs encore à l’aube de leurs projets d’entreprises. Et si, justement, c’était LE bon moment !
Définir son orientation stratégique est fondamental pour savoir où votre projet d’entreprise vous porte. Savez-vous que 84% des entreprises françaises perçoivent l’exportation comme essentielle dans leur développement d’entreprise ! Et si l’internationalisation était justement la clé de votre réussite.
Décryptage sur les 5 atouts qu’offre l’internationalisation.

1. S’ouvrir sur des marchés porteurs

Depuis de nombreuses années, 72% des grands groupes s’engagent sur le terrain de l’internationalisation, suivis par 32% des PME.
Seulement, encore faut-il savoir sur quels marchés se positionner ? En tant qu’entrepreneur français vous partez avec de sérieux atouts. Entre la qualité des infrastructures de transports et la stabilité de l’euro, c’est un véritable appel du pied des pays frontaliers pour vous inciter à exporter vos produits ou votre expertise chez eux. La France bénéficie d’un positionnement hautement stratégique en Europe, dans le bassin méditerranéen et vers le continent africain.

Comme le précise Fabien Pezous, expert en développement d’entreprises à l’international au sein du réseau ifStart, pour réussir son internationalisation, une mise en garde de certains risques est tout de même à prendre en compte, comme notamment :

  • débuter progressivement votre internationalisation,
  • trouver des relais locaux de confiance,
  • miser sur des marchés moins risqués au démarrage, comme les pays européens.

Après avoir fait vos armes en Europe, n’ayez pas peur d’envisager les autres continents ! L’expertise de Fabien Pezous le démontre :

“En France, on a encore trop souvent tendance à considérer le développement à l’international comme une succession d’ouvertures de filiales locales, pays après pays. Nos homologues anglo-saxons, avec la maîtrise de l’anglais, ont une approche à la fois plus pragmatique et plus ambitieuse : ils se fixent plutôt des limites continentales et s’attaquent souvent au marché européen dans son ensemble.”

D’ailleurs, la Grande-Bretagne, peut se présenter comme un fabuleux tremplin dans votre stratégie d’internationalisation. Adapter votre offre et réussir à toucher un marché britannique, constitue un premier pas de développement vers les pays du Commonwealth.
De même, s’implanter sur le marché espagnol ouvre la voie vers l’Amérique latine.

2. Éviter la dépendance à un marché unique

Autre avantage non négligeable, adopter une stratégie d’internationalisation permet d’éviter la dépendance à un marché unique.

Comme l’indique à nouveau Fabien Pezous : “Avec une internationalisation, l’entrepreneur réduira le risque d’être trop dépendant d’un seul et même marché.  La crise actuelle démontre à quel point les Cygnes noirs de Nassim Taleb peuvent surgir, le développement international est une excellente réponse à ces menaces !”

Seulement, cibler les bons marchés nécessite une connaissance accrue sur le sujet. Se faire accompagner dans sa stratégie d’internationalisation peut se révéler judicieux pour établir le ratio entre facteurs risques et atouts.
Vous pourrez identifier des pays bénéficiant d’avantages fiscaux, ou bien d’un climat politique et économique serein.

3. Se démarquer de la concurrence

Votre société se trouve dans un secteur porteur et fortement concurrentiel? Alors adopter une stratégie d’internationalisation est une solution à ne surtout pas négliger.

Pour vous démarquer de vos concurrents, certains marchés vous ouvrent littéralement les bras pour implanter votre savoir-faire sur leurs territoires.
L’exportation du Made in France constitue d’ailleurs un levier incontournable dans la stratégie d’internationalisation d’une entreprise. Un savoir-faire qui s’exporte plus facilement aux États-Unis, au Japon, en Asie et au Moyen-Orient.

Les entreprises dotées d’une expertise technologique par exemple, ont tout intérêt à se développer à l’international.

Outre les produits de bouche, de beauté, de mode et d’artisanat français, l’expertise technologique des jeux vidéos des entreprises françaises est fortement plébiscitée sur le marché américain. C’est le cas de la société Ubisoft, devenu incontournable sur le marché nord-américain.

Autre secteur majeur de ventes à l’international pour la France, les exportations énergétiques. Toujours selon les données recueillies par les douanes françaises, cette activité connaît une forte progression depuis 2018, notamment vers l’Espagne, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les nouveaux États membres.

Internationalisation made in france

4. Gagner une expertise inestimable !

Un atout certain de la stratégie d’internationalisation repose sur votre capacité à devenir un fin stratège !
Vous vous lancez vers un puits de connaissances qui vous fera grandir professionnellement. Vous devenez plus flexible et votre capacité d’adaptation en est que décuplée.
Certes vous donnez de grandes chances à votre entreprise de se développer. Mais ne négligez pas l’impact positif de ce nouveau cap pour vous-même.

Vous maîtriserez un secteur pour lequel vous serez en mesure de cumuler l’expertise de dirigeant et celle de l’internationalisation.
Fabien Pezous va même plus loin : “Les marchés anglo-saxons, par exemple, sont réputés pour leur concurrence plus agressive ou pour le caractère très avancé de la digitalisation dans les process. Réussir à se faire une place dans cet environnement génère un surcroît de confiance chez l’entrepreneur pour qui tout va devenir possible et plus facile !”

 

5. Rendre votre offre plus performante

Si vous souhaitez exporter vos produits, il est alors judicieux de déterminer si votre offre correspond à une demande locale. Vos produits sont-ils adaptés aux modes de consommation du pays ciblé ? Répondront-ils à leurs attentes ?

Afin d’y répondre, vous devez connaître le profil de votre future clientèle. Mais aussi, vous positionner face à la concurrence locale. En quoi votre offre apporte quelque chose de nouveau ? Comment vous démarquerez-vous de vos concurrents directs ?

Fabien Pezous nous explique d’ailleurs que “l’entrepreneur va se confronter à d’autres visions, d’autres concurrents, d’autres rythmes et d’autres cycles de ventes. Tout cela va le forcer à être plus agile, à améliorer son offre en permanence, à importer des bonnes pratiques relevées sur d’autres marchés, et, à contrario, à exporter les meilleures pratiques de son marché natif.”

 

Conclusion

Selon Business France, 64% entreprises françaises veulent étendre leur internationalisation vers de nouvelles destinations. Facteur indéniable d’accroissement de chiffre d’affaires, plus de 8 entreprises déjà exportatrices souhaitent augmenter leurs présence commerciale à l’international, selon le baromètre Euler Hermes.

Vous hésitez encore ? Ou vous ne savez pas comment procéder ?

Vous faire accompagner par IfStart et son réseau d’experts vous permettra d’envisager sereinement votre stratégie d’internationalisation.
D’ailleurs, IfStart a déployé son expertise outre-atlantique, avec des premiers partenaires en Europe de l’Est, en Afrique, au Canada, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Chine ou encore dans les Pays du Golfe… Et ce n’est qu’un début !

Retrouvez dans #PortraitDeStartuper, Jean Koïvogui, à la tête de Nexafrika. La start-up apporte son expertise technologique en Afrique, afin de devenir un acteur incontournable dans l’accès à l’information géographique.

Ne ratez aucune actualité Ifstart !

Bravo, vous êtes inscrits et ne raterez aucune actualité Ifstart !

Oups, cela n'a pas fonctionné, veuillez réessayer ultérieurement