Le télétravail, vers une solution pérenne et plus écologique ?

 

Au cœur de la transformation digitale des entreprises, le télétravail bouscule les codes. Le contexte sanitaire dû à la pandémie du Covid-19 a eu raison des plus réticents. Avec le confinement, 81% des entreprises françaises ont opté pour le télétravail (étude Gartner – avril 2020). Seulement, le télétravail résulte d’une transformation complète du fonctionnement de l’entreprise. Collaboration, digitalisation et autonomie constituent les leviers d’un passage au télétravail réussi.

Nouveau mode de travail? Solution plus écologique? Découvrez les principaux enjeux de télétravailler.

La transformation des entreprises au télétravail

2020 marque une année charnière dans la mutation digitale et l’adaptation au télétravail des PME et des grands groupes. Après la crise sanitaire du Covid-19 et selon The Guardian, télétravailler est devenu un changement permanent, auquel les entreprises vont devoir s’adapter.

Point d’orgue, la digitalisation des infrastructures de télétravail

Adapté à une génération nomade et connectée, le télétravail est de plus en plus plébiscité par les salariés. Seulement, la digitalisation est un enjeu majeur dans la possibilité de télétravailler. Il ne suffit pas de pouvoir se connecter en Wi-Fi via son ordinateur portable. L’entreprise doit offrir à ses collaborateurs la possibilité de se connecter à des espaces partagés depuis l’ensemble des appareils connectés. Afin d’établir un télétravail productif et efficace, les entreprises misent sur des outils collaboratifs comme les messageries instantanées, l’accès aux documents et plannings partagés, ainsi que l’échange de données en toute sécurité.

Dans le monde des applications, la concurrence est rude. Avec le phénomène du télétravail, les solutions collaboratives sont prises d’assaut, offrant des solutions toujours plus innovantes et intuitives. Le mot d’ordre: communication, productivité et sécurité.

L’entreprise doit ainsi mettre en place un système de télétravail à la fois centralisé et nomade. Avec une connexion aux données en mode hors-ligne, pour partager des fichiers et stocker des dossiers sensibles de façon sécurisée.

Le télétravail : un espace de travail modernisé

Pour rester compétitif, le télétravail s’inscrit dans un espace de travail global à la fois digitalisé et collaboratif. On parle alors de Modern Workplace, traduit : espace de travail modernisé.

Partagé et connecté, le Modern workplace favorise la communication et le travail d’équipe. Des plateaux avec des bureaux ouverts dits open-space, des équipes transversales regroupées par projets, des bureaux dépersonnalisés, des espaces de repos ou des sièges enveloppants permettant de s’isoler. Autant de nouveaux concepts étudiés pour favoriser l’autonomie des utilisateurs, la collaboration et la créativité. Une méthodologie de travail dans laquelle le télétravail trouve parfaitement sa place. On reste connecté, nomade, dans une dynamique collective.

Une façon flexible de travailler propre aux start-up, qui engendre l’engouement des nouveaux diplômés ou des jeunes cadres. Se détournant progressivement des grands groupes traditionnels, cette génération connectée est attirée par la mobilité et le partage, propres au télétravail.

Des dispositifs qui favorisent le nomadisme, mais sans rimer avec isolement. L’infrastructure de télétravail doit être pensée pour éviter une fracture dans l’organisation collaborative de travail.

Un mode de travail plus écologique

Réduire la pollution urbaine

De plus en plus séduisant auprès des salariés, le télétravail est vu comme un facteur de bien-être et de confort. À l’heure où se mettre au vert est un luxe, le télétravail offre un merveilleux moyen de concilier vie professionnelle et aspirations personnelles.

Un impact écologique fort, pour désengorger les villes et (re)dynamiser les zones plus rurales. Nombreux sont les exemples de salariés convertis au télétravail en raison du confinement, qui aujourd’hui souhaitent conserver cette façon de travailler. Difficile est le retour à la vie citadine, lorsque l’on a goûté au télétravail en bord de mer loin du tumulte citadin.

Réduire la distance entre le travail et son domicile s’avère être un atout de qualité de vie indéniable. Beaucoup en rêvaient, le télétravail l’a rendu possible. Prendre son véhicule ou s’entasser dans les transports en commun devient de moins en moins supportable. Bénéficier du télétravail, permet ainsi une réduction considérable de ses déplacements. Un atout écologique majeur pour réduire l’impact du CO2 dans l’environnement.

Une pause dans l’urbanisation accélérée des villes

Le télétravail favorise la diminution des automobilistes dans les grandes villes, mais pas uniquement. La recherche de logements et de bureaux a rendu l’urbanisation des villes exponentielle.

Avec l’arrivée des Modern Workplaces, des salariés en télétravail, ainsi que des bureaux modulables et dépersonnalisés, les entreprises favorisent ainsi un turn-over de leurs salariés. Leur besoin immobilier se retrouve ainsi réduit, ralentissant de fait l’acquisition de nouveaux bureaux.

Télétravail

Conclusion

Le télétravail est devenu un atout maître dans le monde du travail. L’expérience du confinement a révélé le confort de télétravailler, rendu possible par les outils digitaux collaboratifs. Parfaitement adapté aux envies de bien-être et de nomadisme de la société d’aujourd’hui, le télétravail offre un enjeu économique non-négligeable. Les entreprises ont pu ainsi maintenir à flot leur activité dans un contexte difficile et inédit.

2020 deviendra-t-elle l’année du télétravail ? Reste aux entreprises de muter vers cadre adapté pour ce mode de travail nomade et connecté.

Ne ratez aucune actualité Ifstart !

Bravo, vous êtes inscrits et ne raterez aucune actualité Ifstart !

Oups, cela n'a pas fonctionné, veuillez réessayer ultérieurement