Bourse French Tech: Comment obtenir la subvention ?

 

Vous menez un projet d’entreprise innovant ? Vous avez besoin d’un coup de pouce financier afin de concrétiser la maturation de votre projet ?
Alors la Bourse French Tech est susceptible de fortement vous intéresser. Dispositif national géré par Bpifrance, cette subvention peut s’élever jusqu’à 30.000€. Son objectif ? Dynamiser des projets de start-up portés sur l’innovation et affichant un véritable potentiel de croissance.
Seulement, candidater nécessite surtout une connaissance des enjeux et des critères de sélection, ainsi qu’une bonne préparation en amont. Retrouvez nos conseils d’experts pour savoir comment décrocher ce financement public.

La bourse French Tech en chiffres

Subvention incontournable sur le terrain de l’innovation, la Bourse French Tech existe depuis 2014.
L’objectif annoncé repose sur le financement de jeunes projets innovants dans leur phase d’amorçage, afin d’amortir leurs premières dépenses technologiques.

Les plafonds de financement

Concrètement, la BPI subventionne entre 50 à 70% des dépenses éligibles, dans la limite de 30.000€.
Le financement est également à la hauteur des fonds propres de l’entreprise.

En 2019, c’est 606 demandes qui ont été accordées, pour un peu plus de 16M€ d’aides. Par projet, le montant moyen obtenu revient à 26.000€ (source: BPI).

Bourse French Tech

Quels types de projets sont aidés ?

Les TIC, technologie de l’information, sont majoritairement représentées, avec 63 % de projets subventionnés.

En 2019, sur les 606 dossiers, 122 projets concernent majoritairement le développement de plateformes web et d’applications. On retrouve des plateformes de mise en relation pour la réorientation professionnelle, la réparation automobile, ou encore, de formation en ligne.

Les secteurs de la santé, de l’agroalimentaire et du transport ont également été à l’honneur. Comme, par exemple, des solutions de suivi médical de personnes bipolaires, la modélisation en ligne de semelles orthopédiques en 3D, ou encore, l’adoption de ruches, ou une plateforme de free-floating écologique de poids lourds.

Au-delà des TIC, les secteurs de la santé et de l’agroalimentaire restent prépondérants. Des projets autour de la biotechnologie, de la pharmacie, des technologies médicales, ou de la cosmétologie, sont représentatifs.

Quelles disparités selon les régions ?

Selon le nombre de dossiers déposés et les priorités régionales, les statistiques sur les projets financés divergent à l’échelle nationale d’une région à l’autre.

39 % des projets bénéficiant de la bourse French Tech sont basés en région Ile-de-France.
À noter que ce dispositif national ne s’applique pas à Paris. Le dispositif PIA (Paris Innovation Amorçage) prend le relais et est géré conjointement par la BPI et la Mairie de Paris. Il s’adresse aux entreprises incubées dans l’un des incubateurs labellisés par la ville de Paris.

En 2e et 3e position des régions dotées du plus grand nombre de projets aidés, on retrouve respectivement : Auvergne/Rhône-Alpes et PACA.

Quels critères pour obtenir la bourse French Tech ?

Deux catégories d’entreprises peuvent prétendre à l’obtention de la Bourse French Tech. On retrouve :

  • Les entreprises ayant moins d’1 an d’existence.
  • Proposer un projet innovant, qui aurait par exemple besoin de financement pour sa phase de faisabilité.
Bourse French Tech

À quel moment du projet peut-on candidater ?

Le dépôt des dossiers pour la bourse French Tech peut se faire en continu.

La subvention favorise des projets en création qui ont besoin d’apports pour concrétiser leur maturation et leur validation technico-économique.

La bourse French Tech apporte ainsi un élan, afin d’accélérer le potentiel de croissance de l’entreprise.

Quelles sont les dépenses éligibles ?

Derrière les types de dépenses financées par la bourse French Tech, on retrouve toutes actions liées à la faisabilité et à la conception du projet.
Sont acceptés, entre autres, les frais de propriété intellectuelle, les études de faisabilité, les frais de prototypage, les études juridiques, des petits investissements de frais propres, ou encore certains frais internes.

Balisez au mieux les risques de votre projet

Avant d’accorder le financement de la bourse French Tech, l’entreprise doit démontrer sa capacité à identifier les facteurs de risque et afficher une stratégie de développement anticipée et sécurisée.

Conclusion

Comprendre les enjeux de la bourse French Tech et consolider votre dossier de candidature constituent vos meilleurs atouts pour décrocher la subvention.
Après l’obtention de la bourse French Tech, le versement s’effectue en deux fois : à la signature, puis le solde à la fin du projet sur justificatif. Seules les dépenses réelles sont remboursées.
Vous voulez bénéficier du dispositif de la bourse French Tech?
Au sein d’IfStart, nous vous accompagnons de A à Z dans la constitution de votre demande de subvention.
Milena Stojkovic, responsable de la recherche de financements publics chez IfStart, est votre interlocutrice de prédilection pour trouver et décrocher un financement.
Vous avez un projet d’entreprise ? Besoin de le structurer ou de booster votre croissance ?
Contactez-nous pour en discuter.

Et n’oubliez pas, retrouvez-nous sur LinkedIn ou Instagram.

Ne ratez aucune actualité Ifstart !

Bravo, vous êtes inscrits et ne raterez aucune actualité Ifstart !

Oups, cela n'a pas fonctionné, veuillez réessayer ultérieurement